UFC-Que Choisir de l'Aude

Électroménager, Petit électroménager - Ustensile

Nettoyeur vapeur : un lavage efficace sans détergent

Nettoyeur vapeur : un lavage efficace sans détergent

Nettoyeur vapeur : un lavage efficace sans détergent

Apparu sur le marché il y a quelques décennies, le nettoyeur vapeur se présente comme l’appareil de nettoyage idéal. Ses promesses ? Décrasser du sol au plafond à l’aide de la vapeur sans utiliser aucun détergent. Pour autant, cet équipement peine à trouver son public, là où l’aspirateur est devenu un incontournable. Tour d’horizon des différents nettoyeurs vapeur.

Nettoyeur vapeur Un lavage efficace sans détergent

SOMMAIRE
  • 1. Comment fonctionne un nettoyeur vapeur
  • 2. Un nettoyeur vapeur pour quel usage ?
  • 3. Quel type de nettoyeur vapeur choisir
  • 4. Les points à vérifier avant d’acheter un nettoyeur vapeur
  • 5. Nettoyeur à chaudière sous pression ou à autonomie illimitée ?
  • 6. Quels accessoires pour un nettoyeur vapeur ?
  • 7. Les commandes du nettoyeur vapeur
  • 8. Combien coûte un nettoyeur vapeur ?
  • 9. Où acheter un nettoyeur vapeur ?
  • 10. L’entretien du nettoyeur vapeur
  • 11. Sécurité : attention au risque de brûlure
  • 12. La fiabilité des nettoyeurs vapeur

Test Que Choisir : Comparatif Nettoyeur vapeur

En résumé

  • Aucun produit chimique n’est nécessaire. Le nettoyeur vapeur fonctionne à l’eau chaude, transformée en vapeur, sans ajout de détergent.
  • Cet équipement est particulièrement indiqué pour le nettoyage des sols durs et des vitres. Certains nettoient moquettes et tapis. Une utilisation sur des surfaces boisées et pour les appareils électriques est proscrite.
  • Les nettoyeurs vapeur traîneaux sont les plus polyvalents (sols, surfaces en hauteur et vitres) et peuvent nettoyer la maison entière en une seule fois. Les nettoyeurs balais sont destinés aux sols, ceux à mains sont multiusages mais réservés aux nettoyages d’appoint.
  • Les nettoyeurs vapeur à main sont les moins chers et coûtent moins de 60 €. Les prix d’un balai s’étendent de 60 à 150 €, et ceux d’un traîneau, de 100 à 500 €.
nettoyeurs vapeur

Comment fonctionne un nettoyeur vapeur

Laver la maison sans produit chimique, voilà la promesse du nettoyeur vapeur. Le principe : envoyer un jet de vapeur d’eau chaude sur la zone à décrasser. Une telle action permet d’enlever les taches, de décoller les dépôts ou encore de nettoyer les surfaces. Concrètement, de l’eau est versée dans le réservoir. Une fois le bouchon refermé, elle est portée à ébullition, sous pression, par une chaudière. L’utilisateur enclenche alors l’interrupteur. Soit la lingette est humidifiée, soit un jet de vapeur sort de l’un des accessoires dédiés à des nettoyages spécifiques. Plus le débit est important, plus l’action est rapide et efficace : notamment, la lingette s’humidifie plus rapidement et il sera plus facile de décoller taches ou dépôts. Mais un emploi optimal suppose de disposer des accessoires adéquats. Attention, la vaporisation d’une eau à une telle température ne convient pas à tous les matériaux. Il est nécessaire de vérifier les applications possibles des différents nettoyeurs vapeur.

Bon à savoir. Les nettoyeurs vapeur sont à distinguer des nettoyeurs de sol, qui possèdent également un réservoir d’eau venant abreuver une lingette. Mais l’eau est froide et, surtout, ces appareils ont recours à des détergents.

 

Un nettoyeur vapeur pour quel usage ?

Le choix de votre nettoyeur vapeur dépendra en grande partie de l’utilisation que vous souhaitez en faire. Il est particulièrement recommandé pour les surfaces carrelées ou en céramique : sol, mur de la salle de bains, lavabos… Moins maniables, les modèles balais, hormis ceux qui intègrent un modèle à main, sont réservés aux sols. Les traîneaux sont davantage polyvalents, tout comme les exemplaires à main, appareils d’appoint. Ces deux derniers peuvent s’attaquer aux éléments lisses hors sol (plan de travail), aux vitres et aux endroits très localisés (joints, interstices). Ils peuvent même décoller le papier peint.

visuel usages nettoyeurs vapeur

Certains modèles sont conçus pour décaper tapis, moquettes ou meubles en tissu mais attention, tous ne lavent pas correctement. Comme l’a prouvé notre test, de la salissure reste dans les fibres. De plus, il est conseillé de vaporiser sur une petite partie de la zone à nettoyer dans un premier temps, afin de s’assurer que le textile ne subit ni déformation ni décoloration. Méfiez-vous également avec le lino : il est lisse mais peut fondre ou se déformer. Même préconisation ici : testez au préalable la résistance à la chaleur avec une vaporisation localisée.

Les usages par type de nettoyeur vapeur

Nettoyeur vapeur balai Nettoyeur vapeur traîneau Nettoyeur vapeur à main
Sols durs, moquettes et tapis • Sols durs, moquettes et tapis
• Surfaces en hauteur
• Baies vitrées, fenêtres, pare-brises
Baies vitrées, fenêtres, pare-brises
Nettoyer rapidement le carrelage après le repas Nettoyer plusieurs pièces en une seule fois Nettoyer rapidement les plans de travail

À noter. Certaines utilisations sont proscrites :

  • Ne récurez pas votre four ni aucun appareil branché avec un nettoyeur vapeur. Humidité et électricité ne font pas bon ménage, vous risquez de provoquer un choc électrique.
  • Ne lavez pas votre parquet massif ou vos meubles en bois. Ce matériau risque de se déformer ou de se gonfler d’eau.

 

Quel type de nettoyeur vapeur choisir

Déterminer l’usage principal que vous ferez de votre nettoyeur vapeur vous aidera à le choisir. Connaître les caractéristiques de chaque type d’appareil aussi. On distingue trois catégories.

Le nettoyeur vapeur traîneau

visuel ga nettoyeurs vapeur traineau

Le plus courant est le nettoyeur vapeur traîneau. De forme similaire à un aspirateur traîneau, le corps du nettoyeur renferme un réservoir d’eau associé à une chaudière qui transforme l’eau en vapeur. Cette dernière est distribuée via un flexible : viennent s’y connecter tubes, brosses et autres accessoires spécifiques. Le jet se commande par un interrupteur localisé sur la crosse. Commercialisés par les marques Polti, Kärcher, Hoover, Domena ou encore Astoria, ils coûtent entre 100 € et 500 €. Cette catégorie est la plus chère car la plus polyvalente, puissante et endurante, mais aussi lourde et encombrante. Les traîneaux s’attaquent aussi bien aux sols qu’aux murs de la salle de bains, ainsi qu’aux vitres ou plans de travail. Attention, tous les modèles de cette catégorie ne sont pas à autonomie illimitée (réservoir remplissable à tout moment). Cela implique d’attendre le refroidissement de la chaudière pour un nouvel approvisionnement, soit au moins deux heures. Mais ils bénéficient d’un réservoir de taille plus généreuse, suffisant pour plusieurs pièces du logement en une seule fois.

Le nettoyeur vapeur balai

visuel ga nettoyeurs vapeur balai

Le nettoyeur vapeur balai tend à se développer ces dernières années, au même titre que les aspirateurs balais rechargeables. Baptisé « mop » dans les pays anglophones, les nettoyeurs balais séduisent par leur design compact et leur rapide mise en œuvre. La vapeur est disponible quelques dizaines de secondes après les avoir branchés. Leur réservoir, réduit, peut être rempli à tout moment, pour une durée d’utilisation illimitée. Plus abordables que des traîneaux, ils se vendent entre 60 € et 200 €. Leur application se limite aux sols, principalement le carrelage mais aussi quelques moquettes, sols stratifiés ou revêtements plastiques. Ils sont commercialisés par les marques Black&Decker, Dirt Devil, Shark, Rowenta, mais aussi Polti, Hoover ou Astoria.

Le nettoyeur vapeur à main

visuel ga nettoyeur vapeur a main

Le nettoyeur vapeur à main est dédié aux surfaces à portée de main : plans de travail, robinetterie, vitres ou miroirs. Il complète le nettoyeur balai : compacité et rapidité de mise en œuvre, ses avantages sont les mêmes mais le prix est moins élevé. Comptez 30 € à 60 € en moyenne pour ces nettoyeurs vendus sous les marques Kärcher, Polti ou encore Hoover.

Le nettoyeur vapeur 2-en-1

Dernière catégorie, le 2-en-1. À la fois aspirateur et nettoyeur vapeur, il offre une grande polyvalence et promet d’aspirer et de laver en un nombre limité de passages. Il est en revanche souvent plus encombrant et plus lourd. Et comme tout équipement 2-en-1, la défaillance d’une des deux parties risque de rendre l’ensemble inutilisable. Comptez de 500 € à plus de 2 000 € pour des modèles commercialisés en foires et salons.

Bon à savoir. Contrairement aux aspirateurs balais, ne cherchez pas de nettoyeur vapeur sans fil. Cela n’existe pas. Le chauffage de l’eau nécessite une forte puissance qui ne peut être fournie par une simple batterie.

 

Les points à vérifier avant d’acheter un nettoyeur vapeur

Réservoir amovible ou transparent

Un réservoir amovible ou transparent est plus pratique qu’un réservoir fixe ou opaque. Certains appareils proposent un témoin lumineux pour indiquer un bas niveau d’eau, mais apprécier ce dernier en un coup d’œil pendant l’action est plus pratique.

visu ga nettoyeur vapeur reservoir amovible
Réservoir amovible d’un nettoyeur vapeur balai.

Longueur du fil

Vérifiez la longueur du fil : plus il est long, plus vous nettoierez facilement sans avoir à changer de prise électrique ou vous servir d’une rallonge. En contrepartie, l’appareil sera plus lourd et difficile à ranger.

Rangement

La possibilité d’enrouler le fil sur l’appareil permet de ranger le nettoyeur vapeur plus facilement. Il en va de même pour le maintien en position verticale des modèles balais.

Lingettes standard

Vérifier que des lingettes standard peuvent être posées sur la brosse pour sols. Certains systèmes de fixation requièrent le recours à des lingettes dédiées, ce qui complexifie le ravitaillement. Des lingettes amovibles avec le pied évitent de se baisser pour l’enlever.

Maniabilité

Veillez à la maniabilité du nettoyeur vapeur : poids, poignées de transport, roulettes directionnelles pour les traîneaux… Autant d’aspects qui faciliteront une utilisation régulière.

 

Nettoyeur à chaudière sous pression ou à autonomie illimitée ?

Nettoyeurs vapeur à chaudière sous pression

Les nettoyeurs avec chaudière sous pression sont les plus anciens et aujourd’hui présents en entrée de gamme. La chaudière, qui associe réservoir d’eau et élément chauffant, est remplie et refermée au préalable. Le préchauffage, d’une durée variable, permet à la vapeur de monter sous pression. L’autonomie, c’est-à-dire la disponibilité de la vapeur, sera alors fonction de la quantité d’eau introduite, du débit et de la fréquence à laquelle vous sollicitez le mécanisme. Le réservoir ne peut pas être rempli à tout moment, il faut attendre que la chaudière ait refroidi. Cela peut prendre plusieurs heures. Sinon, la vapeur qui s’échappe au moment du remplissage peut provoquer des brûlures.

Nettoyeurs vapeur à autonomie illimitée

Comme pour les centrales vapeur, bon nombre de nettoyeurs vapeur sont aujourd’hui à autonomie illimitée. Plus compacte, la chaudière ne peut contenir qu’une faible quantité d’eau. Elle est alimentée via une pompe par un réservoir sous pression atmosphérique. Ce dernier, amovible ou intégré à l’appareil, peut ainsi être rempli à tout moment, d’où la notion d’« autonomie illimitée » : le versement de l’eau dans le réservoir ne provoque pas une sortie de vapeur.

Temps de chauffe

En fonction de la technologie choisie, le temps de chauffe varie. La mise en service des nettoyeurs à autonomie illimitée est généralement moins longue. Mais ce n’est pas une règle absolue : par exemple, le traîneau Polti Vaporetto Pro 85 Flexi de notre dernier test (2019) nécessite 6 minutes, ce qui s’avère très long. Les nettoyeurs balais, eux, dotés d’un réservoir plus petit, bénéficient tous d’une durée de chauffe plus courte, de l’ordre de 30 secondes environ.

 

Quels accessoires pour un nettoyeur vapeur ?

Les nettoyeurs vapeur sont vendus avec une batterie d’accessoires plus ou moins importants. Ils sont primordiaux pour certaines surfaces. Vérifiez ce point avant l’achat : les accessoires vendus à part peuvent être chers. Notamment, la raclette à vitre n’est pas toujours fournie. Chaque accessoire se clipse généralement au manche, avec un système de sécurité pour assurer la fixation. Ces accessoires sont vendus avec les nettoyeurs traîneaux et à main, les balais en un seul bloc n’étant conçus que pour les sols.

accessoires nettoyeur vapeur

La brosse pour sols

La brosse pour sols sert à nettoyer la majeure partie des sols. Une serpillière y est apposée, le plus souvent avec un système de scratchs. Elle est fournie avec l’appareil, mais vous pouvez également acheter des modèles standard en grande surface, sous réserve de compatibilité.

La brosse pour tissu

Plus petite, la brosse pour tissu est assortie d’une bonnette, qui traite en douceur les textiles : tissus d’ameublement, rideaux mais aussi vêtements à défroisser.

La raclette à vitre

La raclette à vitre est un élément essentiel pour les vitres ou miroirs. Elle n’est pas très aisée d’utilisation, il faut prendre le coup de main afin que l’eau ne coule pas en quantité.

La buse

La buse permet d’atteindre des endroits difficiles d’accès (contour du lavabo, WC, joints) et d’envoyer un jet de vapeur localisé, avec un débit accru. Cette buse peut accueillir une petite brosse ronde, pour venir à bout des taches tenaces sur ces zones. Une grosse brosse ronde fonctionnant avec le même principe s’attaque à des surfaces plus importantes.

La bandoulière

Une bandoulière peut être intégrée sur un traîneau : elle facilite le déplacement du nettoyeur et allège le poids à traîner… réparti partiellement sur l’épaule !

 

Les commandes du nettoyeur vapeur

Plusieurs commandes facilitent l’utilisation de l’appareil.

Le bouton on/off sert à allumer ou éteindre le nettoyeur et donc à activer ou désactiver la chaudière.

Deux voyants lumineux sont essentiels. Le premier s’éteint ou cesse de clignoter, selon les modèles, lorsque l’eau est chaude et le nettoyeur, prêt l’emploi. Le second s’allume lorsque le niveau d’eau est bas. Il est parfois doublé d’un signal sonore. Cette fonctionnalité est particulièrement utile lorsque le réservoir est non amovible ou opaque. S’il est transparent, le niveau d’eau peut s’apprécier en un coup d’œil.

Certains exemplaires sont pourvus d’équipements de sécurité additionnels, comme un thermostat de sécurité qui éteint la chaudière lorsque celle-ci est vide ou trop chaude.

commandes nettoyeur vapeur

Un sélecteur de vapeur permet de moduler le débit et donc la quantité de vapeur qui sort du tuyau, de façon linéaire ou selon deux ou trois niveaux. Tous n’en sont pas dotés, mais les derniers nettoyeurs que nous avons testés le proposent tous, soit sur la poignée, soit sur le corps du nettoyeur. Veillez par ailleurs à ne pas solliciter la vapeur en permanence. Une fonction turbo peut être proposée : elle augmente le débit temporairement.

 

Combien coûte un nettoyeur vapeur ?

Toutes catégories confondues, les prix s’étendent de 30 € à 500 €. Les traîneaux, qui offrent le plus de modularité et une longévité plus importante, sont les plus chers, mais il est possible de trouver de bons modèles en dessous de 200 €. Les balais (de 60 € à 150 €) ont l’avantage d’être plus abordables, nombreux sont ceux dont le prix s’établit en dessous de 100 €. Ceux à main sont peu chers, en dessous de 60 €, mais ils servent au ménage d’appoint.

À noter. Les 2-en-1 (aspirateur et nettoyeur vapeur) sont censés aspirer la saleté avant de nettoyer, pour un prix assez coquet, avoisinant les 500 € à 600 €. Attention, sur les foires et les marchés, ils peuvent être vendus pour une somme supérieure à 2 000 € !

 

Où acheter un nettoyeur vapeur ?

visuel magasin nettoyeurs vapeur

Les nettoyeurs vapeur sont proposés dans diverses enseignes, à commencer par les grandes surfaces de bricolage (Leroy Merlin, Castorama…), qui référencent particulièrement la marque Kärcher. Les magasins d’électroménager (Darty, Boulanger, But) en proposent également. La marque Polti y est davantage présente. Vous pourrez aussi vous approvisionner dans les grandes surfaces généralistes (Système U, Carrefour, Leclerc…).

Ils sont également disponibles sur les sites Internet de ces enseignes, avec un choix souvent plus large. Les fabricants spécialisés dans ces instruments (Polti, Kärcher…) les commercialisent directement sur leur site. Les autres (Dirt Devil, Hoover, Black & Decker…) renvoient vers une liste de magasins dans lesquels ces appareils sont vendus.

 

L’entretien du nettoyeur vapeur

Prévu pour un emploi sans produit chimique, le nettoyeur vapeur aime l’eau, et rien d’autre. La principale problématique consiste à empêcher et résorber la formation de tartre, à savoir le calcaire qui se dépose sur les parois des éléments en contact avec l’eau (chaudière, réservoir, tuyau, accessoires). L’eau employée ne doit donc pas être négligée. Celle du robinet est préconisée. Cela dit, une eau trop dure favorisera le tartre. Reportez-vous à la notice, qui spécifie la dureté (titre hydrotimétrique, soit concentration en calcium et magnésium) adaptée à votre équipement. Cette information peut se vérifier parfois sur la facture d’eau, ou auprès des services municipaux. Si l’eau potable de votre habitation est trop dure, vous pouvez la couper avec une eau déminéralisée. Mais attention, les fabricants déconseillent de recourir exclusivement à cette dernière et recommandent un dosage de 50 % de la quantité totale. Une eau trop douce peut être corrosive et endommager l’appareil. Évitez aussi l’eau de pluie et l’eau récupérée via un sèche-linge à condensation. Toutes deux peuvent contenir des particules ou des résidus de détergents.

Afin d’éviter le dépôt de calcaire sur la chaudière, videz et rincez le réservoir après chaque utilisation. Comme les accessoires, il se lave à l’eau courante, sans addition de produit nettoyant. Des marques proposent l’ajout d’un anticalcaire dans l’eau : faites-le seulement si c’est notifié dans le mode d’emploi, afin de ne pas abîmer le nettoyeur.

Certains modèles sont dotés de systèmes intégrés. D’autres proposent l’ajout d’une cartouche, ce qui suppose de la changer régulièrement, sachant que l’unité peut coûter plus de 10 €. À raison de deux, trois, voire quatre changements par an, le budget grimpe rapidement ! D’autant que certaines références ne seront pas disponibles dans le commerce toute la durée de vie de l’appareil (notamment les marques de distributeur et les produits sans marque).

visu ga nettoyeur vapeur cartouche anticalcaire
Cartouche anticalcaire intégrée d’un nettoyeur vapeur balai.

 

Sécurité : attention au risque de brûlure

La principale source de danger d’un nettoyeur vapeur : l’eau chauffée au minimum à 100 °C, température d’ébullition. Les risques de brûlure sont élevés. Des précautions s’imposent pendant et après la manipulation de l’appareil.

Il ne faut jamais ouvrir le réservoir pendant l’utilisation. La vapeur qui s’en dégage peut vous brûler. Débranchez-le et attendez qu’il refroidisse pour remettre de l’eau. Pour les nettoyeurs à autonomie illimitée, le risque est moindre, car le réservoir est éloigné de la chaudière. Mais éteignez tout de même le nettoyeur avant remplissage ou nettoyage du réservoir.

Le contact de la vapeur très chaude avec la peau peut aussi vous brûler. Ne tournez jamais le tuyau vers vous lorsqu’il est en marche. Certains exemplaires sont dotés d’un verrou de sécurité qu’il faut désarmer pour faire sortir la vapeur, cela évite que l’appareil se déclenche tout seul à cause d’un faux geste ou d’une manipulation par un enfant.

Si vous constatez un dommage visible ou une fuite, ne vous servez plus du nettoyeur vapeur. Amenez-le en magasin d’achat afin de le faire examiner et réparer si nécessaire.

Gardez le nettoyeur hors de la portée des enfants. Ne le laissez pas sans surveillance s’il est allumé.

 

La fiabilité des nettoyeurs vapeur

La durée de vie d’un nettoyeur vapeur varie. Notre test simule une utilisation durant 5 ans à raison d’une heure par semaine pour les traîneaux et de 3 ans avec la même fréquence pour les balais. Il s’agit de détecter les défaillances potentielles, en particulier l’entartrage, principale cause de panne. Reportez-vous à nos résultats pour connaître les nettoyeurs vapeur les plus endurants.

En cas de panne, contactez le SAV du fabricant ou le revendeur. S’il possède la pièce adaptée, il pourra la changer. Si la garantie de 2 ans est terminée, faites le calcul : une réparation peut coûter plus cher que le remplacement. Il vous sera parfois conseillé dans la notice de n’avoir recours qu’à des pièces de rechange originales.

Nous déconseillons l’achat d’un nettoyeur vapeur d’occasion, car il est impossible de savoir s’il a été détartré régulièrement et donc de jauger l’encrassement, mais aussi l’usure, des parties cachées.

 

Ne pas confondre nettoyeur vapeur et nettoyeur haute pression !

Il ne faut pas confondre nettoyeur vapeur et nettoyeur haute pression, souvent appelé « Kärcher ». Si le premier s’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur, le second est réservé à un usage en extérieur exclusivement, sur des surfaces qui ne craignent ni l’eau ni la forte pression : terrasse, façade, cour, jantes de voiture… Raccordés directement au robinet, les nettoyeurs haute pression ne génèrent pas de vapeur, mais simplement de l’eau froide sous pression.

Test Que Choisir : Comparatif Nettoyeur vapeur

Marie Bourdellès

Laurent Baubeste

Rédacteur technique