UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités locales, Actualités nationales

LE CONTRÔLE TECHNIQUE AUTOMOBILE: PLUS SÉVÈRE ET PLUS CHER

A partir de Mai 2018, le nombre de points à vérifier lors du contrôle technique passera de 123 à 133 afin de déceler 610 défaillances contre 410 aujourd’hui.

Actuellement, le contrôle technique peut se conclure par 2 résultats:
-« Favorable » et permet au conducteur de repartir
-« Défavorable pour défaillance majeure » et dans ce cas le véhicule nécessite des réparations qui doivent être constatées dans un délai de 2 mois par un centre de contrôle.

Dès le 20 mai 2018, un troisième résultat dit « défavorable pour défaillance critique » vient s’ajouter pour les véhicules dont l’état constitue un danger direct et immédiat pour la sécurité routière ou ayant une incidence sur l’environnement. Dans ce cas, l’automobiliste sera autorisé à circuler jusqu’à la fin de la journée minuit et sera dans l’obligation de remettre le véhicule en état.

Désormais les points à vérifier sont répartis ainsi:
-140 défaillances mineures
-341 défaillances majeures
-129 défaillances critiques

Les contrôleurs devront pour exercer cette profession être titulaires obligatoirement d’in bac pro en mécanique car ils devront être à même de pouvoir évaluer la dangerosité d’une défaillance tout en estimant sa probabilité ou son évolution dans le temps et sa gravité.

Quant au prix, ce dernier pourrait augmenter de 15 à 20% et celui de la contre visite pourrait atteindre 20 à 30 euros, contre 14 euros aujourd’hui.

Attention si votre véhicule n’a pas son contrôle technique à jour, l’UFC-Que Choisir vous informe que vous n’êtes pas assurés car si vous provoquez un accident entraînant des dommages corporels et s’il est prouvé que la faute provient d’un défaut d’entretien de votre véhicule, votre assureur ne vous indemnisera pas!