UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités nationales, Produit alimentaire, Santé bien-être

Toux : le miel, une option efficace

Contre la toux, le miel est une alternative intéressante aux médicaments, confirme une revue d’études. Il permet de diminuer la fréquence des quintes et leur intensité à peu de frais.

Qu’il soit pris seul, accompagné d’huile d’olive ou de lait chaud, le miel apporte réconfort et douceur quand nous souffrons de maux de gorge ou de toux sèche. Certains lui prêtent un effet antibactérien ou antiviral, d’autres une viscosité bénéfique. Mais cet aliment est-il vraiment utile en cas d’infection respiratoire ? C’est la question soulevée par les auteurs d’une méta-analyse (1), qui ont comparé son impact à d’autres approches courantes.

Le but de ces travaux n’était pas de rechercher une amélioration de l’état de santé des patients traités au miel. En effet, les infections respiratoires virales guérissent, même sans traitement. En revanche, ils voulaient savoir si le miel accélère cette guérison. Seul ou associé à d’autres produits, il ne fait ni mieux ni moins bien qu’un placebo. Même chose face à deux médicaments souvent utilisés : le dextrométhorphane (Tussidane, Pulmodexane…) et la diphénhydramine (Actifed rhume).

Cependant, lorsqu’il est comparé aux autres médicaments contre la toux, le miel diminue la fréquence et l’intensité de la toux. Un résultat plutôt intéressant car ce produit a des effets secondaires limités. Il doit seulement être évité en cas d’allergie aux pollens. Peu cher et relativement sûr, il représente donc une alternative de choix pour traiter la toux.

 

(1) “Effectiveness of honey for symptomatic relief in upper respiratory tract infections: a systematic review and meta-analysis”, BMJ EBM, 18/08/20

Audrey Vaugrente