UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités nationales, Electricité - Gaz, Environnement Energie, Méthode de vente - Abus

Gaz et électricité : vente forcée chez Engie

Gaz et électricité : vente forcée chez Engie

Gaz et électricité : vente forcée chez Engie

Décidément, le groupe Engie n’en rate pas une. Comme si ses condamnables pratiques de démarchage ne suffisaient pas, le voilà qui s’adonne à la vente forcée.

Gaz et électricité Vente forcée chez Engie

Chez Que Choisir, on ne se fait pas d’illusions sur les pratiques commerciales d’Engie. Nous lui avons d’ailleurs décerné, ainsi qu’à Eni, le titre peu enviable de « mouton noir du démarchage à domicile ». Le groupe a même été condamné à deux reprises en 2019, la première fois pour avoir usurpé l’identité d’EDF afin de mieux convaincre les ménages démarchés, la seconde pour ses pratiques de démarchage téléphonique et à domicile agressives.

Mais tout de même, la vente forcée, on avait du mal à y croire.

Pourtant la preuve nous est arrivée récemment, via un contrat de vente d’énergie Gaz Ajust 2 ans. Dans la proposition commerciale inscrite en gros caractères, tout est limpide : il s’agit d’une offre de gaz naturel.

Heureusement, l’usager qui l’a reçue est un consommateur avisé. Il a pris soin de lire le long pavé imprimé en tout petits caractères, et s’y est repris à deux fois tant il avait du mal à le croire.

Alors qu’on lui fait une offre de gaz naturel, il y est en effet écrit que « le client atteste choisir ENGIE comme fournisseur de Gaz et d’Électricité ». Même si l’offre de vente d’électricité n’était pas jointe, une fois signé, ce contrat lui aurait imposé de passer chez Engie. Pour l’UFC-Que Choisir, il s’agit là de vente forcée, une pratique commerciale déloyale illégale.

Le contrat de gaz d’Engie reçu par un particulier

 

Élisabeth Chesnais