UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités nationales, High-Tech, Internet

Annonces sponsorisées Google Ads : le géant de la recherche toujours plus discret

Annonces sponsorisées Google Ads : le géant de la recherche toujours plus discret

Annonces sponsorisées Google Ads : le géant de la recherche toujours plus discret

Les premiers résultats qui apparaissent sur une page Google lors d’une recherche sont, dans la grande majorité des cas, des « liens sponsorisés » : les sites qui sont derrière ont payé cher pour se trouver en si bonne place. Jusqu’à présent, Google mentionnait ce lien commercial en apposant à côté de ces liens le mot « Annonce » dans un filet vert sur fond blanc. Depuis quelques jours, le géant du Web a modifié cette mention déjà discrète en supprimant la couleur, ce qui la rend quasi invisible.

Le temps passe et les scrupules de Google s’effacent. Il y a quelques années, le moteur de recherche distinguait encore assez nettement les annonces payantes des résultats de recherche « naturels » (c’est-à-dire les résultats les plus pertinents qui sortent suite à une recherche). Désormais, ces annonces sont plus discrètes que jamais. Depuis quelques jours en effet, seule une mention en texte noir sur fond blanc informe l’utilisateur (voir image ci-dessous). Autant dire que seuls les internautes aguerris y prêtent attention. Plusieurs études ont déjà confirmé que de nombreux utilisateurs ne voient pas ces liens sponsorisés : 26 % selon l’Ifop/Ad’s Up (1), et même 50 % selon l’Ofcom (2). Notez que cette présentation avait déjà été adoptée pour les recherches sur Google effectuées depuis un smartphone (sur ce petit écran, il faut même descendre loin dans la page de résultats pour tomber sur le premier résultat naturel !).

Oubliée la couleur verte qui distinguait encore un peu les liens sponsorisés de Google. Place au noir pour (encore) plus de discrétion.

En cliquant, les internautes nourrissent sans le savoir le business de Google. Le programme « Google Ads » (anciennement appelé « Google Adwords ») à l’origine de ces annonces a généré en 2018 plus de 28 milliards de dollars de revenus, soit 71 % du chiffre d’affaires de Google. Concrètement, les entreprises achètent des mots-clés à Google, via un système d’enchères complexe afin d’être le mieux placé sur la page des résultats de recherche.

Le géant du Web a donc tout intérêt à ce que les internautes cliquent sur ces liens sponsorisés, d’où une légère tendance à rendre vraiment très discrète l’information commerciale.

En 2013 déjà, Google avait supprimé le fond jaune et la couleur verte des liens hypertextes (les adresses Internet des publicités). En 2017, il allégeait encore le graphisme en troquant le surlignage vert de la mention « Annonce » pour un simple encadré vert sur fond blanc. Et ces évolutions avaient déjà débuté des années auparavant, comme le montre la chronologie réalisée par le site Search Engine Land, ci-dessous. Quelle sera la prochaine étape ?

visuel annees modifications affichage

(1) Ifop/Ad’s Up Consulting, Utilisation des moteurs de recherche en France et perception des annonces Google Adwords, 2017.
(2) Ofcom, Adults’ media use and attitudes, Report 2016 (avril 2016).

Camille Gruhier