UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités nationales, Loisirs - Tourisme, Sport

Trottinettes électriques : trop de risques de choc électrique

Trottinettes électriques : trop de risques de choc électrique

Trottinettes électriques : trop de risques de choc électrique

Les trottinettes électriques et autres engins électriques (monoroues, hoverboards) s’avèrent être une alternative intéressante pour gagner du temps dans ses déplacements. Mais ils constituent aussi un danger : la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a réalisé des contrôles sur 20 modèles du marché, et tous se sont révélés non conformes et dangereux. Au programme, défaut de marquage, mais aussi – et c’est plus grave – risque avéré de choc électrique et d’incendie.

La fréquence des rappels de trottinettes électriques et d’hoverboards donnait un indice. Les conclusions de l’enquête menée par la DGCCRF confirment les craintes : ces nouveaux engins électriques sont dangereux. Ce n’est pas de courtoisie vis-à-vis des piétons ou de vitesse excessive dont il s’agit, mais bien de défauts de conformité avec les normes en vigueur (directive machine 2006/42/CE). En 2018, la Répression des fraudes a visité 250 établissements (boutiques, grandes surfaces, vente à distance, fabricants, importateurs) et prélevé 20 trottinettes, monoroues et hoverboards pour analyse. Tous se sont révélés non conformes et dangereux. « Les dangers identifiés étaient liés aux risques de choc électrique ou d’incendie. En particulier, la majorité des EDPM [engins de déplacements personnels motorisés électriques, ndlr] contrôlés ne résistaient pas suffisamment à l’humidité, alors même que l’indice de protection requis (« IPX4 ») doit prévoir une utilisation sous la pluie sans risque pour leur système électrique. Une étanchéité insuffisante peut en effet entraîner un risque d’incendie par courts-circuits », explique la DGCCRF.

visuel trottinettes urbango urbanmove metro et minimula evo black
Les trottinettes Urbango Urbanmove Metro et Minimula Evo Black sont vendues dans des enseignes aussi célèbres que Darty ou Go Sport !

AVERTISSEMENTS ET SANCTIONS

À l’issue de son enquête, la Répression des fraudes a envoyé 50 avertissements et 23 injonctions de remise en conformité. Elle a aussi exigé 3 arrêtés préfectoraux, dont deux visant à imposer des mesures de retrait, rappel et destruction, et un destiné à procéder à des tests en laboratoires. Elle a encore dressé 3 procès-verbaux administratifs et 3 procès-verbaux pénaux (sanctions portant sur des manquements graves en matière d’information des consommateurs ou sur certains cas de commercialisation de produits dangereux). Fait assez rare pour être souligné, la DGCCRF a même publié la liste des modèles ayant fait l’objet d’un rappel suite à son enquête (voir ci-dessous). Il faut dire que certains de ces modèles sont vendus dans des enseignes comme la Fnac, Darty, Go Sport ou encore Amazon. Un conseil si vous comptez vous équiper ou offrir l’un de ces engins à Noël : évitez les marques inconnues, vérifiez que l’appareil comporte le marquage « CE », qu’il est accompagné d’une notice d’utilisation en français et d’une déclaration « CE » de conformité. Notre guide d’achat vous aidera également à choisir.

TROTTINETTES ÉLECTRIQUES ET HOVERBOARDS AYANT FAIT L’OBJET D’UN RAPPEL PAR LA DGCCRF

Hoverboards

  • Denver DBO 6501 (Hoverboard white 2*350 W Balance scooter)
  • Revoe 8.5 crossboard, réf. 551028 (noir) et 551035 (blanc)
  • Alpha Ride Smartboard Alpha I5, réf. AR00085 (or), AR00121 (argent), AR00123 (rouge), AR00126 (blanc), AR00336 (noir)
  • Tilgreen Tilboard, réf. 164, lot 201709
  • Girodrive BS-2.5, lot CSL19TX-6/1000/HL16120397
  • Max Rider Freego W2, W1, W1S
  • Smolt & co Smoltboard 8.0 classic, réf. 420020, lot 8C02000073
  • E-Road Mexican skull BR1000CCHBS
  • Moovway M3 noir, code EAN 3663326010541 (chargeur)

Trottinettes électriques

  • Electric scooter n° 331 019 360 104 – ITEM n° CD15B (chargeur)
  • Urbango Urbanmove Metro
  • E-Zigo E-Zigo 50, code EAN 3700763667393
  • Minimula Evo Black

Skate électrique

  • Acton Blink S (chargeur)

LE MILLION EN 2022

Devant les résultats alarmants de son enquête, la DGCCRF a affirmé qu’elle poursuivrait les contrôles ; on ne peut que s’en réjouir. Le marché de la trottinette électrique est en effet en plein boom. De 232 000 modèles vendus en France en 2018, les ventes devraient atteindre 350 000 en 2019 et le million en 2022 (1) ! L’adoption d’une réglementation encadrant leur usage, en octobre dernier, a constitué la première étape vers la maturité du marché. Il est désormais indispensable que le consommateur trouve des modèles fiables, sûrs et conformes. Quant aux hoverboards, rappelons qu’il s’agit de jouets, pas de véritables moyens de déplacement.

 

(1) Source : L’Observatoire de la mobilité, octobre 2019.

Camille Gruhier