UFC-Que Choisir de l'Aude

Actualités nationales

LITIGE AVEC UNE ENTREPRISE SUITE A UNE COMMANDE SUR INTERNET

Commander des livres, un appareil ménager ou un meuble sur les sites marchands en ligne est devenu courant puisque en 2017, 37 millions de personnes en France ont utilisé ce mode d’achat qui représentait plus de 81 milliards d’euros. Mais cet acte si banal peut tout de même laisser à la fois un mauvais souvenir et un trou dans le budget. Comme nous le prouvent les dizaines de litiges de ce type arrivés dans nos bureaux de l’Aude.

 

D’abord, quelques questions avant l’achat :

 

-ce site qui vous propose l’accessoire rêvé à prix très concurrentiel existe-il vraiment ?

-vérifier sur « infogreffe.fr » ou « société.com » à l’aide des 9 premiers chiffres de son n° de SIRET.

Il existe de nombreux organismes qui regroupent les sites de vente en ligne, tel que la FEVAD (Fédération des Entreprises de Vente à Distance) et le cas échéant consulter le site de l’ADEME (association pour le développement et la maitrise de l’énergie), afin de sélectionner des produits qui possèdent un label environnemental.

-Une autre question : ce site est il basé en FRANCE. Si non :

quel est le montant des taxes éventuelles et qu’en est-il de la conformité du produit aux normes françaises ? Car il faut savoir qu’en cas de litige, obtenir gain de cause est très difficile.

Mais vous aviez passé commande avant d’entendre nos conseils et les soucis commencent :

Votre bel accessoire n’arrive pas dans les délais prévus : dans ce cas, envoyez un MAIL, qui a une valeur légale, ce qui n’est pas le cas d’un appel téléphonique et fixez à votre e-commerçant des délais précis.

Malgré vos injonctions pas de réponse . Et pourtant votre achat a bien été débité ! Vous décidez de renoncer à votre accessoire. Alors, téléphonez sans tarder à votre banque afin qu’elle rejette le paiement.  Vous pouvez aussi annuler votre commande en envoyant une LRAR ou un MAIL adressé au vendeur, mais si vous êtes livré avant la réception de la LRAR, l’annulation ne sera pas prise en compte.

Si vous n’avez aucune adresse, ni mail, ni postale et que la société soit membre de la FEVAD, vous pouvez toujours contacter le médiateur de cet organisme sur le site: www.mediateurfevad.fr

 

Sachez, que dans tous les cas, si vous rencontrez une difficulté suite à une commande sur internet, ou que vous pensez vous être fait arnaqué, l’UFC-Que Choisir est là pour aider tous les consommateurs. Nos bénévoles auront à cœur de vous aider à vous sortir de cette mauvaise passe.

Quoi qu’il en soit il reste toujours deux questions à se poser.

Cet accessoire m’est-il nécessaire et est-il urgent ?

Pour l’acheter dans un commerce de votre localité, vous prendriez une ou plusieurs heures de recherches, alors accordez-vous quelques minutes pour lire les conditions générales et pour vérifier l’authenticité des dires du site sur lequel vous allez passer une commande.